Coopérative d'habitants pour découvrir Marseille-Provence avec ceux qui y vivent, travaillent et habitent.

Arianna Cecconi

Base

Nom / Pseudo

Arianna Cecconi

Région

Marseille

Présentation générale

Arianna Cecconi, italienne, est anthropologue.

Ses enquêtes ethnographiques autour de la peur, en Toscane, puis auprès de la population péruvienne émigrée à Paris,
vont finalement la conduire au Pérou. Arianna Cecconi obtient en 2004 une bourse doctorale en Anthropologie (“Fondo Nangeroni”) à l’Université de Milan en co-tutelle avec l’ Ecole des Hautes Etudés en Sciences Sociales (EHESS) à Paris.
Son projet, au fil des rencontres et du vécu, évolue…

Entre 2005 et 2006, Arianna Cecconi va s’intégrer à la vie d’ un petit village à 3000 mètres d’altitude des Andes Centrales du Pérou : Contay, mais s’intéressera aussi à un autre village : Chihua. Se dessine alors une ligne de recherche plus vaste et plus précise à la fois : une étude sur la religion andine, sur les rêves – au centre des relations entre les gens – sur la mémoire, et sur le processus de réconciliation post-violence dans deux communautés paysannes.

Depuis, Arianna mène des investigations toujours plus ancrées autour de la place du rêve dans des zones géographiques et culturelles diverses;

Par ailleurs, un désir d’exploration plus « libre » , plus seulement universitaire et/ou ethnologique est né en elle… un désir qui a pris deux formes :

la création d’un projet : « THE DREAM CATCHERS », une recherche expérimentale fondée sur les histoires, les souvenirs, les sentiments et les perceptions véhiculés par les rêves,
des ateliers de rencontre(s) et de création(s) autour, à partir du rêve, imaginés et animés par elle-même et l’artiste performeuse et vidéaste Tuia Cherici.