Coopérative d'habitants pour découvrir Marseille-Provence avec ceux qui y vivent, travaillent et habitent.
+1

Communiqué de l’association HÖFN : « Dans les bagages de Vera … », le 17 Juin.

Publié par le 12 juin 2015

L’association et résidence d’écriture(S) HÖFN, sociétaire de la coopérative Hôtel du Nord, nous fait part de cette invitation:

unnamed

Dans les bagages de Vera …

Projections de courts métrages islandais / Rencontre / Echanges

Accueillie de mai à juillet au sein de l’association HÖFN pour poursuivre l’écriture d’un projet de film, Vera Sölvadóttir, jeune cinéaste islandaise, présentera quelques courts métrages choisis dans sa propre filmographie et celles d’autres jeunes réalisatrices et réalisateurs islandais…

Mercredi 17 juin 2015

18h – 22h, amphithéâtre de l’École Supérieure d’Art d’Aix en Provence
20h – Petit buffet à la mode de HÖFN

Un événement organisé par l’association et résidence d’écritures HÖFN (qui signifie Port, Havre, en islandais), en partenariat avec l’école supérieure d’art d’Aix-en-Provence

plan d’accès :Google Maps

Au plaisir de vous retrouver, le 17 juin 2015, à l’École d’Art d’Aix en Provence, n’hésitez pas à transmettre cette invitation à vos amis.

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

Programme:
© Vera Sölvadóttir – extrait du film « Gone »
DANS LES BAGAGES DE VERA…

Accueillie au sein de l’association HÖFN pour poursuivre l’écriture d’un projet de film, Vera Sölvadóttir, jeune cinéaste islandaise, présentera le temps d’une soirée, quelques courts métrages choisis dans sa propre filmographie et celles d’autres jeunes réalisatrices et réalisateurs islandais…

Vera Sölvadóttir, à la suite d’études cinématographiques (écriture et réalisation) à la Sorbonne, a creusé son chemin dans le cinéma au travers de formes variées allant du documentaire en passant par clips, court et moyen-métrages, tournant principalement en France et Islande…
Séjournant à HÖFN  en qualité de résidente de mai à juillet 2015,  Vera a amené dans ses bagages quelques courts métrages apparus essentiellement durant ces 8 dernières années – certains étant très récents- qui reflètent, selon elle, la diversité du jeune cinéma islandais… tout autant que ses propres goûts et intérêts.
Ce sont ces films courts qui seront projetés à l’école supérieure d’art, en présence de Vera, à l’occasion d’une soirée nourrie de débats entre chaque film.
Francophone, la cinéaste nous parlera de leurs auteurs, répondra aux questions des spectateurs, et nous dessinera sa vision du jeune cinéma islandais, dans le contexte particulier de l’APRÈS 2008 en Islande (année du grand Crash économique islandais…)
• Grímur Hákonarson* : Bræðrabylta (Wrestling), 2007

• Ce qu’on appelle »Glima » en Islande est une forme de lutte très spécifique, qui impose aux lutteurs équité, respect et attention à l’autre. Entre les deux protagonistes, et lutteurs du film s’impose une relation qui va bien au-delà,  dans le contexte de l’Islande rurale…
Sous-titré en anglais – 20 mn
• *Grímur Hákonarson, dont le deuxième long métrage, « Hrútar » était sélectionné au Festival de Cannes 2015, vient de recevoir le prix « Un Certain Regard ».

• Isold Uggadóttir : Góðir gestir (Family reunion), 2006

• Entre New York et Reykjavík, ou comment révéler/ou ne pas révéler, au sein d’une famille, l’ « inavouable » (?)…
Sous-titré en anglais – 19 mn


• Isold Uggadóttir : Revolution Reykjavík, 2011

• Tandis qu’une large partie de la population Islandaise à l’unisson se révolte contre le gouvernement qui a conduit le pays au crash économique, dans une absolue solitude, une femme y est confrontée…
• Sous-titré en anglais – 19 mn

• Katrín Ólafsdóttir : Slurpinn & co, 1998

• La vie au bureau, une ronde amère et grotesque,  les entrelacs  des relations dans un jeu étroit entre caméra et corps des comédiens-danseurs
Sans paroles – 13 mn


• Entracte : Grignotage convivial à la mode de HÖFN
• Logi Hilmarsson : « Þyngdarafl « (Gravity), 2010

• Un court métrage tragi-comique qui joue du concept de « reality tunnels » (ou « degrés de Conscience »). A la surface, il est question d’Amitié, d’Amour, d’Extra-terrestres, de Cocaïne, et de Handicap… Pas nécessairement dans cet ordre …
Sous-titré en français – 19 mn

• Vera Sölvadóttir : « In search of Livingstone », 2014

• Un road movie,  une quête… fondamentale, non dénuée d’humour…
Sous-titré en anglais – 15 mn

• Vera Sölvadóttir et Helena Jónsdóttir (co-réalisatrices) : « Gone », 2014
Une interrogation sur le temps, un film chorégraphique, tourné dans l’appartement de Halldor Laxness  (prix Nobel de littérature islandais en 1955)
• Sans paroles – 15 mn

 

L’association HÖFN

L’association HÖFN, située au coeur des quartiers Nord de Marseille, est une résidence pour femmes et hommes d’écritures, et/ou artistes de passage à Marseille en recherche d’un abri provisoire. HÖFN accueille Islandais, anglophones et francophones. Ces femmes et hommes d’écritures peuvent être bien sûr écrivains, poètes, traducteurs, mais aussi plasticiens, théoriciens, chercheurs, femmes et hommes de théâtre ou de cinéma, musiciens… C’est aussi, hors temps de résidences d’arrtistes et chercheurs, l’un des nombreux lieux d’accueil de passagers HÔTEL du NORD…

 

 

 

Commentaires

Cette rubrique n'est pas un formulaire de contact. Merci d'en tenir compte en laissant votre avis !