Coopérative d'habitants pour découvrir Marseille-Provence avec ceux qui y vivent, travaillent et habitent.
+1

Les processus Faro


1 journée de sensibilisation et formation.
Sur devis

Les images

Les sociétés européennes se transforment et recherchent de nouveaux modèles de développement stimulés par plus de démocratie, une participation directe des citoyens aux processus de planification, et une meilleure gouvernance reposant sur des institutions plus efficaces et des partenariats public-privé dynamiques.

La Convention-cadre du Conseil de l’Europe sur la valeur du patrimoine pour la société (Convention de Faro), dont les principes rejoignent les objectifs de l’Union européenne, offre des pistes pour aider les autorités nationales, régionales ou locales, la société civile en général ou les simples citoyens à relever les enjeux sociétaux auxquels ils font face, individuellement et collectivement. Elle encourage une réflexion sur le rôle des citoyens dans les processus de définition, de décision et de gestion de l’environnement culturel dans lequel fonctionnent et évoluent les communautés. La Convention de Faro privilégie notamment une approche innovante des problèmes sociaux, politiques et économiques, utilisant la culture et le patrimoine pour atteindre l’ensemble des acteurs de la société, y compris les plus défavorisés.

Les élus des 2e, 7e et 8e secteurs de Marseille, ainsi que le maire de Vitrolles, ont très tôt adhéré aux principes énoncés dans la Convention de Faro afin de créer localement les conditions permettant à différents acteurs de se rassembler pour agir contre les discriminations et les pauvretés qui affectent leurs quartiers et dégradent les conditions de vie en générant une détresse sociale et psychologique des populations.

Ces acteurs sont des amicales de locataires, des associations, des regroupements d’entreprises, des collectifs d’artistes ou des habitants engagés tous ensemble dans la défense de leurs qualité et cadre de vie. Pour cela, ils mènent des recherches sur leurs histoires (centre de ressources Ancrages), éditent des ouvrages (Récits d’hospitalité), proposent des rencontres (balades patrimoniales, promenades sonores, ateliers de révélation urbaine), produisent des créations artistiques (Bel Vedere, Quartiers libres), offrent leur hospitalité (Hôtel du Nord) et mutualisent leurs moyens. Les démarches, soutenues dans le cadre de l’action publique, mais conduites par les habitants, sont considérées comme des démarches «patrimoniales» offrant des réponses pragmatiques aux difficultés permanentes vécues dans ces quartiers.

Venant comme une confirmation de la valeur de ces initiatives locales, Marseille-Provence 2013 Capitale européenne de la culture (association qui regroupe les villes et partenaires de l’année Capitale européenne de la culture*) s’est appuyée sur les ressources citoyennes ainsi créées pour mettre en place des projets structurants ambitieux appelés à durer au-delà de l’année 2013 : le premier « chemin de grande randonnée » (GR) périurbain français, long de 365 kilomètres sur 38 communes (GR2013) ; « Culture Pilots », programme d’insertion professionnelle d’habitants-animateurs touristiques et culturels ; « Hôtel du Nord », la première coopérative d’habitants en Europe, qui propose une offre de tourisme solidaire dans les quartiers populaires de Marseille, avec une cinquantaine d’hôtes qualifiés.

Rencontres publiques co organisées par Hôtel du Nord :

Images

We cannot display this gallery

Contact formation

Votre nom (obligatoire)

Votre organisme

Votre ville

Date proposée

Votre email (obligatoire)

Votre Tel (obligatoire)

Votre message