Coopérative d'habitants pour découvrir Marseille-Provence avec ceux qui y vivent, travaillent et habitent.
+1

Les habitants se réapprorient l’outil touristique

Publié par le 10 juin 2014

La Direction Général des Finances Publiques vient de reconnaitre à Hôtel du Nord le droit de bénéficier du même régime fiscal que les agences de voyage (régime de la TVA sur la marge).

Cette décision vient clôturer trois années d’engagement d’Hôtel du Nord pour se réapproprier les moyens de promotion et commercialisation de ses offres d’hospitalité.  Après l’autorisation obtenue fin 2013 auprès du Ministère de pouvoir promouvoir et commercialiser ses offres d’hospitalité directement sans passer par les agences de voyage, la Macif a créé un contrat d’assurance ad hoc pour couvrir l’ensemble des activités d’hospitalité d’Hôtel du Nord en prenant en compte ses spécificités coopératives.

Alors que le tourisme réduit trop souvent les villes à des “destinations” et l’hospitalité à une “prestation hôtelière“, les sociétaires ont obtenu une victoire légale, assurantielle et fiscale qui leur permet de se réapproprier l’”outil touristique” et de remettre la rencontre, l’échange et l’altérité au cœur de leur offre d’hospitalité. Cette victoire est aussi celle de tous ceux qui ailleurs souhaitent se rapproprier l’économie touristique.

La bataille d’Hôtel du Nord n’est pas terminée. Hôtel du Nord porte un projet d’expérimentation législatif pour tester l’activité de chambre d’hôte en habitat social qui reste interdite. Cette proposition doit maintenant être portée par la collectivité locale, seule légitime à le faire.

Un de ses autres cheval de bataille est de se réapproprier  une plateforme internet C2C performante de mise en lien des hôtes avec leurs passagers pour ne pas dépendre des grands portails dont les pratiques lucratives, fiscales et légales sont de plus en plus remises en cause.

La journée du 23 juin ouvre une nouvelle étape avec celle du lancement de l’agence réceptive coopérative et la coopération avec les organismes publics et privés qui partagent les réflexions d’Hôtel du Nord.