Coopérative d'habitants pour découvrir Marseille-Provence avec ceux qui y vivent, travaillent et habitent.
+1

Les Bonnes Nouvelles demandent toujours à être connues!

Publié par le 4 mai 2015

Depuis 2011, la Coopérative Hôtel du Nord a mis en avant sous la bannière de l’hospitalité au Nord de Marseille, sa volonté de changer l’image de ces quartiers en développant un accueil en chambre d’hôte chez l’habitant, en faisant découvrir ses territoires sous forme de balades urbaines souvent également sonores, en participant à différentes manifestations économiques, ….

Cette volonté ne pouvait que fortement se concrétiser avec Marseille Provence 2013 capitale européenne de la culture ! Avec sa quarantaine de chambres d’hôtes et ses propositions d’une centaine de balades patrimoniales, elle a accueilli plus de deux mille cinq cents visiteurs, permettant ainsi la découverte d’une ville dans des dimensions moins formatées ! Cela continue…

Les acteurs de cette coopérative ont été qualifiés de «chercheurs de trésor» par Benoit Fidelin, rédacteur en chef au Pélerin dans l’ouvrage collectif consacré au Grand Prix 2014 des Bonnes Nouvelles des Territoires sous la direction de Michel Godet et Jean Claude Bouly et édité par Odile Jacob en 2015. Le trésor, il est sur place, mais il fallait le cadrer et l’encadrer, c’est la richesse patrimoniale des quartiers Nord…

Hôtel du Nord tire ses principes du texte européen de la «Convention Cadre de Faro» sur le droit de prendre part librement à la vie culturelle de la communauté. Avec cette Convention, le Conseil de l’Europe l’a précisé pour le patrimoine culturel en proposant de reconnaître à chaque personne, seule ou en commun, le droit de bénéficier du patrimoine culturel et de contribuer à son enrichissement.

C’est donc cette dynamique singulière qui a obtenu fin 2014 le Grand Prix des Bonnes Nouvelles des Territoires en partage avec les initiatives de Vitré-Communauté. Ce prix a été lancé en 2007 par le Cercle des Entrepreneurs du Futur qui comprend une quarantaine de membres, organismes et entreprises partenaires. Ce Cercle a pour principal objectif de penser et d’agir autrement en contribuant à la société de la connaissance et en soutenant l’entrepreneuriat ainsi que les initiatives locales de développement.

Environ 120 initiatives réussies et souvent très innovantes ou impertinentes sont parvenues au jury qui s’est réuni à trois reprises et qui comprenait une vingtaine de personnes issues de différentes structures et des réseaux partenaires. Outre le Grand Prix partagé, les prix sont allés de la renaissance d’une race de porc disparue au Pays Basque à la création d’une SARL Océane-Production dans l’Ile de la Réunion, d’un laboratoire régional des partenariats en Alsace et d’un réseau Mémoire Aloïs face à la maladie d’Alzheimer en Ile de France, plus cinq nominés.

Ces initiatives ont été notamment évaluées à partir des critères spécifiques suivants : le caractère novateur, ambitieux et réussi en matière de développement économique et de création d’emploi, de cohésion sociale et de développement durable; l’utilité opérationnelle; les impacts en termes économiques, sociaux et environnementaux; l’originalité et l’efficience par rapport à des initiatives similaires; le caractère reproductible.

Certes, la coopérative Hôtel du Nord n’est pas dans l’immédiat créatrice d’emplois, mais tous les autres critères lui ont été reconnus. Ils s’inscrivent bien sûr dans le champ du tourisme mais aussi dans la modification d’image pour les quartiers Nord. Benoit Fidelin dans l’ouvrage évoqué plus haut cite François Ranise, entrepreneur, président de Cap au Nord Entreprendre, association marseillaise qui regroupe trois cents entreprises qui y sont implantées : «Déjà un tiers des entreprises de la ville, soit huit mille cinq cent sociétés regroupant cinquante-cinq mille emplois dans le privé, y sont actives. Depuis quinze ans, c’est là que la création d’entreprises est la plus forte grâce aux zones franches urbaines. Et il reste du foncier disponible pour accélérer le mouvement !»

Hôtel du Nord est loin d’en avoir fini avec ses initiatives d’hospitalité : outre le développement des chambres d’hôtes et des balades urbaines, elle se préoccupe de l’accueil des familles des personnes hospitalisées à l’Hôpital Nord et met en place un réseau de chambres à proximité. Elle propose aussi des formules de séjours-balades, offre couplée d’une nuit en chambres d’hôtes et d’une balade urbaine, une nouvelle façon de faire escale à Marseille à la rencontre de ses habitants.

Nous l’avons dit plus haut le trésor des quartiers Nord, c’est sa richesse patrimoniale et une autre de ses concrétisations réside dans la publication par Christine Breton et divers contributeurs d’une série «Hôtel du Nord/Récits d’hospitalité», éditée par les éditions Commune à Marseille, qui évoque l’histoire des quartiers Nord par siècle, au graphisme et à l’édition singuliers (9 numéros publiés). Ces territoires demandent à être mieux connus et les publications ou les études sont encore limitées.

Le 3 décembre 2014 au siège social de la MACIF à Paris, Hôtel du Nord reçoit Le Grand Prix des Bonnes Nouvelles des Territoires en compagnie des autres lauréats. Le nominé alsacien a organisé un événement de présentation, Hôtel du Nord y était également invité, à Strasbourg début février 2015 avec le concours de nombreuses entreprises, collectivités publiques et réseaux. Hôtel du Nord était prêt à participer à une initiative équivalente, mais la mobilisation n’a pas été la même.

Jean Claude Gautier,
Sociétaire d’Hôtel du Nord
mai 2015

Commentaires

Les commentaires sont fermés.