Coopérative d'habitants pour découvrir Marseille-Provence avec ceux qui y vivent, travaillent et habitent.
+1

Les principes de la Convention de Faro adoptés à l’unanimité par l’Union bretonne des Villes d’Art et d’Histoire et des Villes Historiques.

Publié par le 30 mai 2015

Lors de son Conseil d’Administration à Pontivy, le 30 mars dernier, les représentants des Villes d’Art et d’Histoire et des Villes Historiques de Bretagne ont adopté à l’unanimité, le projet d’adhérer aux principes de la Convention de Faro.

En adhérant aux principes de cette convention, l’Union bretonne inscrit cette nouvelle démarche parmi les orientations majeures qu’elle souhaite prendre pour les années à venir. Elle compte s’appuyer sur cet accord pour définir le cadre et le fil rouge de son nouveau projet associatif. L’Union des 22 Villes d’Art et d’Histoire et Villes Historiques reconnait ainsi plusieurs principes importants énoncés par la Convention de Faro.

  •  la perception du patrimoine non comme une fin en soi, mais comme une ressource utile à la société ;
  •  l’accès au patrimoine et son usage, comme une pratique des droits de l’homme vécue par les citoyens ;
  •  la responsabilité partagée de tous envers ce patrimoine et la diversification de ses acteurs ;
  •  l’orientation de l’économie du patrimoine vers un développement durable des territoires.

Elle rejoint ainsi les villes de Marseille, Vitrolles, Septémes Les Vallons, mais aussi Venise, Oran, Fontecchio, Pilsen, qui sont engagées dans cette convention. L’Union des 22 Villes d’Art et d’Histoire et Villes Historiques est désormais sur les rangs, incluant ainsi la Bretagne dans une dynamique européenne et l’adaptation du patrimoine culturel aux enjeux climatiques et sociaux du XXIème siècle.

Sa présidente, Mona Bras, est venue participer aux 2 journées Arsenale Aperto, pour y représenter le réseau et la Région Bretagne. L’occasion de présenter les liens historiques peu connus entre ces deux peuples vénètes et les enjeux pour la Bretagne comme pour Venise de sortir des logiques muséales concernant leur riche patrimoine maritime et d’en faire une ressource en investissant comme en Bretagne dans les énergies maritimes renouvelables, la recherche en biologie marine, les fêtes maritimes ou encore le transport à voile de marchandise.

Bretagne_Morbihan_Vannes2_tango7174

Ville de Vannes dont le nom vient de Vénète.

Commentaires

Cette rubrique n'est pas un formulaire de contact. Merci d'en tenir compte en laissant votre avis !