Coopérative d'habitants pour découvrir Marseille-Provence avec ceux qui y vivent, travaillent et habitent.

Le Magasin Bazar Convivial

Une petite « épicerie » (au vrai sens du terme) s’est ouverte en septembre 2017 à l’Estaque -Plage (quelques pas après les bars et restaurants, en direction de l’espace Mistral). Ça s’appelle tout bêtement Le magasin, y’a des chaises longues à fleurs dehors, devant l’entrée. Sylvain nous y accueille simplement et chaleureusement, parfois avec Marie sa compagne. C’est très joli, coloré, foisonnant: des épices en quantité, des délicatesses du Sud-est et du Sud-ouest, du salé, du sucré, du doux, du suave, du râpeux… Ça vient de Palestine ou du Maroc, de Grèce ou du Portugal… selon qu’il s’agissent de délicates poteries, d’huile d’olive ou de sardines; dans une petite arrière salle, des multitudes de tisanes, les thés de la coop 1336 côtoient  une petite sélection, drôlement intéressante, de bons vins…

On y trouve des cartes postales rares et belles  – dont celles de Stéphanie Nava éditées par la coopérative Hôtel du Nord qui y vend aussi le miel du Vallon des Mayans, ou les tapenades et p’tits gâteaux délicieux de Fati…

Régulièrement, en soirée ou à l’heure de midi, on  (les habitants du coin, les gens qui passent…) est conviés à des apéros, des dégustations, des soupes revigorantes… Ça vaut vraiment le coup d’y faire un tour!

  

  

 

  

Le p’tit marché de l’Hôpital Nord

Créé par la coopérative Hôtel du Nord depuis 2017, sur une idée un peu utopique testée en 2015, ce p’tit marché de l’Hôpital Nord, joyeux, convivial et fort apprécié de tous, organisé en lien étroit avec l’Hôpital (une convention a été signée), a lieu tous les quinze jours (le mardi matin entre 9 et 12/13 heures), à la belle saison (entre mars et juillet) SUR LE PARVIS DE L’HÔPITAL!

Il réunit alors petits commerçants et artisans locaux, associations et artistes des quartiers environnants/ou intervenant déjà à l’Hôpital, personnel soignant, administratif, patients, visiteurs… au son de l’accordéon, du piano, des chants… ou de vieux 45 tours. On peut y trouver des produits frais, bio ou non, locaux en tous cas, s’y restaurer, boire un café, papoter, passer un bon moment, rencontrer des artistes dessinateurs, musiciens (…), chanter, faire des rencontres , belles et inattendues, croiser parfois des chevrettes ou des ruches, y emprunter ou échanger des bouquins!…

Une des situations/initiatives imaginées par la coopérative qui vise à faciliter, humaniser un peu la vie professionnelle, quotidienne, pratique du personnel de l’Hôpital, des patients, de ceux qui les accompagnent ou leur rendent visite, mais aussi celle de ceux qui vivent autour. Car il s’agit bien de mettre en pratique, après l’avoir rêvé, tout ce qui peut permettre de créer des liens de voisinage, de solidarité, et de rencontre entre cet énorme hôpital, fondamental  au Nord de Marseille, et les quartiers qui le jouxtent.

 

        

La Cantine, restaurant à L’Estaque.

Omar a ouvert les portes de « La Cantine » au 110 Chemin de La Nerthe, dans cette ancienne petite boutique  de prêt à porter que tenait Janine M. à l’époque, les anciens s’en souviennent, à la devanture en bois moult fois repeinte. Traiteur, Omar Yousfi, natif du quartier ( qui ne le connait pas? Il a assuré pendant de nombreuses années le catering de tournage de l’équipe de R.Guediguian ici et partout, logique !) et son équipe,  vous proposent des couscous et tajines, mais aussi des lasagnes, salades, plats du jour, soupes, et pâtisseries bien sûr, faits maison évidemment,  à consommer sur place autours des 4 petites tables ou à emporter. Livraison gratuite !

Bon ap.!

Café de la Gare

Ce café si attachant, qui relate dans son lien avec la Gare originelle de Saint Antoine, tout un pan de l’Histoire de ce quartier a fermé le 1er janvier 2015 … Marcel avait 83 ans et a décidé qu’il avait droit à un peu de repos…

Bar avec terrasse ombragée à côté de la Gare de Saint-Antoine.  Ce café vit quasiment le jour en même temps que la gare, lors de la création de la ligne Grenoble-Marseille, en 1877. Il fut racheté par un couple d’amoureux éternels, Marcel et Marguerite, arméniens d’origine, et tous deux natifs de… Saint Antoine, en 1964 … Adolescents, ils habitaient tous deux dans le même boulevard de Casablanca… Il est fréquenté aujourd’hui par des « équipes » de joueurs (dominos, cartes) turcs, mais aussi des clients de très longue date devenus leurs amis ; depuis cette dernière décennie, nombre d’artistes, de « théâtreux », de groupes d’habitants ont demandé à Marcel et Marguerite de devenir complices de leurs projets (Kosmos Colej, Lieux Publics, Le théâtre de l’Arpenteur, Hôtel du Nord… La porte du Café de la Gare leur est toujours grande ouverte… Une petite terrasse permet de boire son café au soleil l’hiver, son pastis à l’ombre d’un magnifique platane l’été, et de regarder les trains passer au-dessus de sa tête. Le temps semble y être suspendu, la déco est restée telle quelle depuis des décennies.

 

durant la balade de la Gare Franche, juin 2014

durant la balade de la Gare Franche, juin 2014

Ce jour-là, (avril 2014), la Compagnie Geneviève Sorin dansait dans les rues de Saint Antoine...

Ce jour-là, (avril 2014), la Compagnie Geneviève Sorin dansait dans les rues de Saint Antoine…

 

Marcel et Maggie, en 2012, nous reçoivent lors de la "balade des rêves" (balade nocturne Hôtel du Nord)

Marcel et Maggie, en 2012, nous reçoivent lors de la « balade des rêves » (balade nocturne Hôtel du Nord)

 

Restaurant Le Palmier

Petit restaurant au décor des milles et une nuit. De petite capacité (20 personnes) il est préférable de réserver. Le restaurant propose aussi de la vente à emporter. Les prix sont très attractifs, et la cuisine est familiale, élaborée à partir de produits frais. Les bricks sont délicieuses et on trouve toute une gamme d’excellents tajines. A conseiller absolument. L’accueil est chaleureux et les « patronnes » au fourneau prennent le temps de venir discuter avec les clients.

Restaurant pédagogique École de la 2eme chance

Magnifique lieu dans les anciens abattoirs de Marseille. Un campus de 4,5 ha et de 10.000 m2 construits. Le restaurant est spacieux et agréable, il est doté d’une terrasse pour les jours de « barbecue » .  Le menu est à 11 € actuellement, hors boisson. A voir absolument.