Coopérative d'habitants pour découvrir Marseille-Provence avec ceux qui y vivent, travaillent et habitent.

Cabines d’hôtes sur un bateau à Marseille – Chez Goel’en

Texte-Goelen-1024x513
Naviguez à partir du Nord, une autre manière de regarder la côte…

Lio aime la mer, les rencontres humaines, la nature et Marseille. Breton d’origine, il acquiert au Frioul en 1996 un bateau qui semble tout droit sorti de Pirates des Caraïbes.
En aout 2016, ce bateau, le Liberté III sur lequel il a accueilli un grand nombre d’hôtes et d’apprentis pirates, termine ses aventures, éperonné par un rocher non signalé et non balisé, mais affleurant à 1m de la surface, à 20m de distance de la pointe de Brigantin.

En janvier 2017,un nouveau bateau, un ketch baptisé Goel’en, arrive au Frioul pour prendre la suite du Liberté III.
Car Lio et son bateau c’est aussi et surtout une histoire conviviale et collective pour reprendre un dialogue entre ville et nature, écologie et culture, entre l’Estaque et les Îles du Frioul, seconde maison de cette aventure nomade.
Dormir sur un bateau, c’est déjà partir un peu, un micro voyage de proximité pour percevoir autrement la ville. C’est aussi ressentir que le Frioul est comme une île grecque mais à un pas de Marseille ou que l’Estaque est un quartier sympathique. C’est se réveiller en admirant nos quartiers de la mer, avec l’envie de partir à leur découverte.

Nous partagerons avec vous nos aventures, nos histoires, nos rêves.

Notre bateau Pirate est un voilier traditionnel, grand mais pas immense. Les cabines sont à son image et n’ont rien à voir avec celles d’un ferry ou d’un maxi-yacht. Vous pouvez voir les cabines sur notre site.
L’ambiance à bord se rapproche de celle d’une auberge de jeunesse : amicale, conviviale, familiale.
Notre bateau navigue assez souvent, il ne s’agit pas bateau ventouse accroché désespérément à son quai.

Alors ATTENTION : si vous avez prévu de rester sur le bateau dans la journée, cela ne sera pas toujours possible car le bateau peut avoir été loué par un groupe ou une famille et ainsi il peut quitter le quai pour une navigation de l’après-midi, de la journée ou de la soirée … Notre hébergement ne comprend pas les balades en mer.

Vous pouvez bien sûr décider de vous joindre à l’une de nos navigations par exemple « A l’Ouest d’Estaque » (les PAF sont disponibles en cliquant ICI) sauf quand le bateau a été réservé pour un groupe ou une famille.

Il peut aussi changer d’emplacement et vous emmener dormir à un autre endroit :  Espace Mistral, Port du Frioul (frais de navette en plus).

Nous sommes en général amarrés :

 

Chambre d’hôtes à Marseille – À la Gare Franche

La Gare Franche est une maison d’artistes, lieu de théâtre et autres curiosités, un îlot de verdure niché entre le Plan d’Aou – cité en rénovation urbaine depuis près de trente ans- et le noyau villageois de Saint-Antoine. Entre sa bastide du 17ème siècle, ses jardins partagés et son ancienne usine transformée en fabrique de création artistique, la Gare Franche est plus que propice à la rencontre. Il s’agit bel et bien d’une maison qui, avec spontanéité et évidence, ouvre ses portes aux passants et accueille le voisin pour un café, le partenaire à déjeuner, l’artiste un mois complet… On y crée, on y jardine, on y cuisine…

Vous êtes donc cordialement invité à venir partager un moment avec nous ! Pour une visite, boire un sirop de romarin… Ou encore pour assister à un bOn moment, rendez-vous que les artistes en résidence donnent au public pour présenter leur travail en cours. De plus, la Gare Franche offre le gîte et le couvert à de nombreux artistes tout au long de l’année, mais si vous êtes un groupe à la recherche d’un toit pour 2 ou 3 nuits, il est possible qu’exceptionnellement, les chambres soient libres pour la période qui vous concerne !
Pour en savoir plus vous pouvez appeler la Gare Franche au 04 91 65 17 77.

La Gare Franche a commencé à se dessiner en 2001, lorsque Wladyslaw Znorko y pose ses valises après 20 ans de nomadisme avec sa compagnie de théâtre et curiosités, Cosmos Kolej, « chemin de fer vers le cosmos ». Aussi bien réalisateur, écrivain-poète, metteur en scène, peintre ou scénographe, cultivant l’art de détourner l’ordinaire des lieux et de jouer avec les frontières du rêve et de la réalité, Znorko est d’emblée séduit par ces lieux, parfaits pour abriter ses songes. Il convie alors pêle-mêle artistes, voisins, et curieux à s’approprier les lieux. Après la disparition de Znorko en mars 2013, la Gare Franche associe un artiste à l’a(e)ncre à poursuivre l’aventure du lieu en s’y installant durant plusieurs saisons : Alexis Moati avec sa compagnie de théâtre Vol Plané est artiste à l’a(e)ncre à la Gare Franche jusqu’en 2018.

Enregistrer

Lieu d’accueil associatif à Marseille – Chez HÖFN

images

HÖFN est un lieu d’accueil associatif, dont le nom signfie PORT… en islandais! On y reçoit en résidence des femmes et des hommes d’écriture(S) anglophones, islandophones et francophones.

MAIS… selon ses disponibilités, HÖFN ouvre GRAND ses portes aux passagers Hôtel du Nord (travailleurs, voyageurs, étudiants, personnes accompagnant des patients à l’hôpital Nord…)

HÖFN est un lieu clos et quiet, qui peut inviter au travail, à la rêverie, au repos, mais aussi  un hublot grand ouvert sur le noyau villageois de Saint Antoine, le Boulevard Barnier et ses cités : la Castellane, la Bricarde, le Plan d’Aou… et LA MER…

HÖFN vous propose un petit appartement douillet et son jardin méridional, autonomes, et néanmoins mitoyens de la bonne grosse maison de Jean et Dominique.

Jean, propriétaire des lieux – philosophe et théoricien de l’art et des nouvelles technologies -, ainsi que Dominique, coordinatrice de l’association HÖFN, ne conçoivent pas une maison, leur maison, (tout comme la Résidence HÖFN qui s’y rattache), qui ne soit un lieu d’accueil, une escale au long cours d’un voyage; il s’agit d’y rassembler et d’y mêler les apparents paradoxes : une vieille bâtisse du tout début du vingtième siècle et ses jardinets creusés entre escaliers et restanques, sur le flanc d’une colline où s’édifient modestes maisons ouvrières et vastes cités, le doux plaisir du confort et l’accès aux miracles de la technologie moderne, nos voisins, ces hommes, ces femmes et ces enfants venus de tout le pourtour méditerranéen… et bien au delà, les animaux qui traversent en toute quiétude la terrasse (chats, hérissons, écureuils, tarentes…), les oiseaux qui peuplent platanes ou fils électriques (pies, tourterelles, chouettes, étourneaux…), les nourritures de l’esprit aussi bien que les savoureux fromages de brebis, le miel de Louis et Agnès, les confitures d’abricots du jardin ou le bon pinard (…), les baraques à shish kebab, la multitude de petits commerces locaux à Saint Antoine mais aussi le marché paysan de la Gavotte chaque samedi matin, le murmure (à peine perceptible) du trafic et le chant d’un coq un peu fada à toute heure de la journée de l’autre côté de la traverse…

http://hoteldunord.coop/communique-de-lassociation-hofn-dans-les-bagages-de-vera-le-17-juin/

http://hoteldunord.coop/vendredi-26-septembre-un-petit-evenement-imagine-par-lassociation-hofn-a-vous-dedie/

http://hoteldunord.coop/dimanche-20-avril-participez-a-cueillette-cuisine-dessin/

http://hoteldunord.coop/ce-10-mai-vernissage-de-fenetre-augmentee-03-dethierry-fournier-a-la-friche-belle-de-mai/