Coopérative d'habitants pour découvrir Marseille-Provence avec ceux qui y vivent, travaillent et habitent.
+1

Une IGP « savon de Marseille » sans les savonniers de Marseille?

Publié par le 18 décembre 2015

L’histoire de la coopérative Hôtel du Nord et celle des derniers savonniers de Marseille sont liées depuis notre création et bien avant. Dans nos membres fondateurs, dans nos sociétaires, dans nos offres de balades comme la Route de savon de Marseille à Marseille, dans nos ouvrages, dans nos rencontres européennes, nos produits, nos co productions artistiques, dans les ateliers de révélation urbaine menés avec l’ADDAP il y a toujours un savonnier.

De nombreux passagers d’Hôtel du Nord, souvent marseillais, ont eu l’occasion de visiter des entreprises qui fabriquent encore du savon de Marseille de façon traditionnelle dont la Savonnerie du Midi et la Savonnerie Fer à Cheval dont nous vendons les savons.

Nous avons été parmi les premiers à nous féliciter de la reconnaissance d’une Indication Géographique Protégée (IGP) pour le savon de Marseille. Ce qui nous étonne aujourd’hui est qu’une association regroupant l’Occitane de Provence et d’autres laboratoires cosmétiques ait déposé un cahier des charges concernant cette IGP et qu’aucune de ces savonneries marseillaises n’en fasse partie.

Une enquête publique est en court par l’INPI et comme nous l’avons fait (Numéro d’observation : IG 15-002/01/0691), il vous est possible de donner son avis jusqu’au 21 décembre. L’INPI est sensible à l’avis des professionnels comme à celui des citoyens : http://www.inpi.fr/fr/indications-geographiques/indications-geo/details-ig/ig/savon-de-marseille.html

Une pétition « sauvons le savon de Marseille » lancée sur internet a déjà recueillie plus de 21.000 signatures : https://www.change.org/p/sauvons-le-savon-de-marseille 

Commentaires

    Posté par Emile le 11 février 2016

    Répondre

    Bonjour ce n'est pas l'INAO qui traite le dossier d'IGP ?".

    Posté par Bernard Demeure le 30 décembre 2015

    Répondre

    Bonjour, Tout d’abord, le sujet dont il est question ne concerne pas une IGP mais une DEMANDE d’IGP dans laquelle ne figure pas les savonneries « du Nord » . Quant à La Licorne, je confirme que cette entreprise ne fabrique pas de savon mais achète sa base de savon (à l’étranger probablement) et sa « fabrication » ne consiste qu’en un ajout d’ingrédients (colorants, parfums, …) qui n’ont pas leur place dans un véritable savon de Marseille, en un malaxage et une mise en forme du produit obtenu. Rien à voir donc avec le procédé traditionnel revendiqué par les membres de l’UPSM dont le dossier de demande d’IGP a été déposé fin Décembre et qui devrait passer en enquête publique au mois de Février. Nous en reparlerons alors Cordialement Bernard Demeure, directeur Savonnerie du Fer à Cheval, sociétaire d'Hôtel du Nord".

    Posté par marie helene le 29 décembre 2015

    Répondre

    Bonjour J'ai lu votre article. Il est en effet regrettable que les Savonnier du Nord ne soient pas présents dans cet IGP. Par contre je suis étonnée que vous disiez qu'il n'y a aucun savonnier de Marseille dans cette IGP. A ma connaissance et sauf erreur de ma part la Licorne fabrique et vends à Marseille. Est ce une erreur ? Merci de votre réponse Cordialement.".

Cette rubrique n'est pas un formulaire de contact. Merci d'en tenir compte en laissant votre avis !