Coopérative d'habitants pour découvrir Marseille-Provence avec ceux qui y vivent, travaillent et habitent.
+1

Vendredi 26 septembre, un petit événement imaginé par l’association HÖFN, à vous dédié….

Publié par le 17 septembre 2014

L’association HÖFN, sociétaire d’Hôtel du Nord, vous invite le  VENDREDI 26  SEPTEMBRE,  dès 19 HEURES pour un -nouveau- moment de rencontre franco-islandaise, à CAP 15. Attention! La jauge est modeste, veut ET DOIT rester intimiste (40 à 50 personnes maximum). Inscription obligatoire en envoyant un mail à: hofn@free.fr

Nos invités islandais sont LINDA VILHJÀLMSDOTTIR et MÖRÐUR ÁRNASON.

Linda, poétesse, est actuellement, jusqu’en fin octobre, en résidence à HÖFN, accompagnée de son mari, Mörður. Linda Vilhjàlmsdottir a travaillé, et travaille en 2014 à trois projets :

  • une collection de poèmes sous le nom de Frelsi (Liberté), en 4 chapitres
  • le script d’un programme/film télévisé en collaboration avec la réalisatrice Vera Sölvadottir (titre provisoire : « life after death »)
  • … et ce qui sera -peut-être- son sujet principal d’écriture durant son temps de résidence à HÖFN : un livre de mémoire(s) autour de son enfance/jeunesse à Reykjavík : les « sixties » en Islande, alors que Reykjavík se construit à toute vitesse et se transforme en «véritable ville »: les marécages qui entourent [sa] maison, puis les auto-constructions qui se multiplient, les mères, pères, grand-parents, fratries, cousins, amis, voisins, la vie quotidienne et familiale, la nourriture, les vêtements, les jeux, l’école, les camps de vacances, les produits et marchandises du moment, le nouveau voisinage, les baraques de l’armée [américaine], le gravier, le bitume, les voitures,  le camping, etc…. Que sortira-t-il de tout ce matériau brut ? Par où commencer? Écrire à propos de ceci ou cela et voir où cela mène…

Mörður, qui a suivi des études de langue islandaise et de linguistique (Reykjavík, Oslo, Paris), a été journaliste, éditeur, conseiller de ministre, député socialiste (2003−13). Il travaille maintenant en indépendant sur des dossiers culturels et politiques. Paraîtra en mars 2015 une édition commentée des Psaumes de Hallgrímur Pétursson,  (poète islandais renommé de 17ème siècle). Il souhaite durant son séjour à Marseille, avec un peu d’optimisme (sic): corriger les épreuves du livre des Psaumes, traduire du suédois une brochure d’instruction au socialisme moderne, lire quelques livres/articles des maîtres français du dictionnaire (Larousse, Robert etc…).

MAGNEA B. VALDIMARDOTTIR  et THÓR SIGURSSON, et leurs enfants María et Elias Logi

Magnea, comédienne, a décidé en 2012, de tourner un documentaire : HVERFISGATA,  qui a pour titre le nom de la première « Grand Rue » de Reykjavík. Son histoire est longue et peu conventionnelle mais son devenir est soumis à un programme de rénovation décidé par la Ville  qui pourrait remettre en question ce qui fut toujours sa caractéristique, un abri autant qu’une nourriture pour tous ceux qui vivent « à la marge »…

Þór est guide, à travers toute l’Islande.

MAIS C’EST AVANT TOUT, CE SOIR-LÀ, DES HABITANTS DE REYKJAVÍK QUE NOUS RENCONTRERONS…

HÖFN se propose en effet de projeter le documentaire de Magnea B. Valdimarsdottir ; Hverfisgata (20 minutes -sous-titres en anglais – la compréhension en est globalement simple !), puis d’ouvrir en toute convivialité et simplicité une discussion autour des questions suivantes  (2 de nos invités islandais sont parfaitement francophones – les 2 autres comprennent le français!):

  • Qu’est-ce qui a poussé Magnea à tourner ce documentaire ?
  • Le patrimoine ? Qu’est-ce pour des habitants de Reykjavík, ou de Marseille ? Que mettent les uns et les autres sous ce terme ?
  • Que voulons-nous défendre, ou protéger, raviver, créer à Marseille, en tant qu’habitants d’un quartier, d’une rue, d’une aire de la ville ? Que se joue-t-il pour les habitants de Reykjavík ?
  • Quels sont les les moyens employés, ici à Marseille, là-bas à Reykjavík, pour faire entendre la voix des habitants ?…

… quelques questions qui ne seront que le point de départ d’un échange de points de vue… dont nous verrons, tout comme Linda Viljhàlmsdottir… où ils nous mènent…

Et toutes les précisions nécessaires :

RV donc à Cap 15, à Saint Antoine (Bus 25 ou 26 depuis Métro Bougainville ou TER Marseille-Aix – à la condition de vérifier qu’il s’arrête bien à Saint Antoine!).
Depuis l’avenue de Saint Antoine, prenez la Place Canovas jusqu’au bout, traversez sur la droite le parking jusqu’au portail d’entrée de Cap 15. Il suffira de pousser le petit portillon sur la gauche, ouvert pour l’occasion.
19 h. : accueil des uns et des autres,
19h30 : projection du documentaire HVERFISGATA
20H. : ouverture du débat sur les thèmes précités , en même temps que nous dégusterons quelques délicatesses islandaises…

Comme toujours, ce petit événement HÖFN restera modeste et intimiste : une jauge maximale de 40 à 50 personnes. Nous vous convions donc à confirmer votre présence par mail : hofn@free.fr

Vous pourrez manifester votre solidarité à notre -petite- association et résidence d’écritures HÖFN en laissant une -petite- obole sur place… A vot’bon cœur… et sans obligation !

Port de l'Estaque-Marseille, Août 2013, 21 heures

Port de l’Estaque-Marseille, Août 2013, 21 heures

Port de Reykjavík, Novembre 2007, 10 heures

Port de Reykjavík, Novembre 2007, 10 heures

Commentaires

Cette rubrique n'est pas un formulaire de contact. Merci d'en tenir compte en laissant votre avis !