Coopérative d'habitants pour découvrir Marseille-Provence avec ceux qui y vivent, travaillent et habitent.
+1

Venise à Marseille pour Faro – communiqué presse Faro Venezia

Publié par le 23 septembre 2013

photo10 marsiglia small-1

Suite au Forum de Marseille, l’association vénitienne Faro Venezia a publié ce communiqué de presse traduit de l’italien (voir la version italienne ici)

Quelques associations culturelles vénitiennes ont été invitées auForum de Marseille « sur la valeur sociale du patrimoine et la valeur du patrimoine pour la société », les 12 et 13 septembre 2013 auquel ont participé des représentants de vingt-deux pays, sous l’égide du Conseil de l’Europe et de la Commission Européenne.

Les deux journées se sont déroulées en réunions plénières et lors de balades patrimoniales, itinéraires pour citoyens et visiteurs qui traversent des biens communs avec les acteurs et témoins de cet héritage culturel. Les interventions ont porté sur la présentation de l’expérience marseillaise par celles et ceux qui la mettent en œuvre : administrateurs locaux, associations culturelles, scientifiques, entreprises privées et coopératives.

Le Forum a mis en évidence l’expérience marseillaise, première en Europe à appliquer les principes de la Convention-cadre sur le Patrimoine Culturel, signée à Faro, au Portugal en octobre 2005. Le Conseil de l’Europe via la Convention de Faro promeut une démocratie participative renforcée, un dialogue inter culturel à tous les niveaux et une amélioration des conditions de vie des citoyens, à travers la consolidation de leur sentiment d’appartenance à leur propre territoire.

L’enjeu à Marseille a été la convention elle-même : seulement et seulement si les acteurs locaux sont capables de l’appliquer concrètement, elle pourra devenir un instrument efficace de participation des citoyens à la valorisation de leur territoire.

L’association Faro Venezia, invitée à Marseille pour sa longue expérience d’application des principes de la Convention,  a à son tour invité les coordinateurs de quelques communautés patrimoniales déjà actives sur le Lido, sur l’Arsenal et sur le pourtour lagunaire : le Forum Avenir Arsenal, le Comité pour l’Ecomusée de la Lagune et le processus participatif  « le Lido au premier plan ».

Aujourd’hui la réflexion commune sur l’avenir de chacun de ces patrimoines est bien avancée, de manière autonome et souvent en avance sur l’application des principes de la Convention. Force est de constater la capacité renouvelée des associations à participer aux stratégies de développement des ressources culturelles avec les citoyens, les experts et les administrations publiques locales. À Marseille a émergé la possibilité d’une coordination entre ces réalités vénitiennes et d’autres qui pourrait permettre de nouvelles synergies dans les méthodes de travail et le partage des objectifs.

Le premier pas dans ce sens sera l’événement organisé par le Comité pour l’Ecomusée, samedi 28 et dimanche 29 septembre: un cabotage culturel qui partie de Cavallino pour arriver à l’Arsenal et au Lido, avec des événements culturels et balades patrimoniales réunissant les intérêts et les passions des nombreux sujets impliqués, tous primus inter pares.

La délégation vénitienne invitée à Marseille était la plus nombreuse car depuis des années existe un processus parallèle entre les deux communautés patrimoniales, inspiré par Prosper Wanner qui est engagé sur les deux les fronts. Au terme du Forum qui a conclut une évaluation positive de l’expérience marseillaise, le Conseil de l’Europe et la Communauté Européenne se sont engagés à poursuivre la réflexion en mettant en lumière d’autres lieux d’expérimentation et à renforcer la reconnaissance des principes de la convention en les insérant comme valeur ajoutée dans les programmes communautaires.

Seulement de cette manière, comme cela a été le cas avec la Convention sur le Paysage, il sera possible d’apporter des réponses concrètes par le financement de projets construits de manière participative.

Francesco Calzolaio, Faro Venezia e coordinatore Comitato per l’Ecomuseo della laguna di Venezia; Vincenzo De Nitto, coordinatore Processo Partecipativo « il Lido in primo piano »;  Roberto Pugliese,  coordinatore Forum Futuro Arsenale.

Commentaires

Cette rubrique n'est pas un formulaire de contact. Merci d'en tenir compte en laissant votre avis !