Coopérative d'habitants pour découvrir Marseille-Provence avec ceux qui y vivent, travaillent et habitent.
+1

Walter Benjamin

Publié par , et le 29 juillet 2018

En Vitrine du 15 septembre au 15 décembre 2018

QUELQUES CHEMINS DE WALTER BENJAMIN A MARSEILLE

Une proposition de Hôtel du Nord et du Bureau des guides du GR2013 en coproduction avec le Musée d’histoire de Marseille dans le cadre du cycle « Walter Benjamin à Marseille » 

 

 

Rendez-vous à La vitrine du GR2013, 152 la Canebière 13001 Marseille

Vernissage Dimanche 16 septembre à 12h

Quelques chemins de Walter Benjamin à Marseille [Exposition]

Entre les vieux récits nationaux obsolètes et les narrations européennes balbutiantes, Christine Breton (conservatoire honoraire du patrimoine) nous invite à poser la nécessité poétique des contre-fictions. A partir de quelques chemins géographiques et de pensée de Walter Benjamin à Marseille, se dessinent des situations propice à l’émergence d’autres récits d’une histoire commune.

Mise en vitrine par Christine Breton avec Julie de Muer et Jean Cristofol, scénograpie Théo Paolo Goedert et Milena Walter. 

 

Hors vitrine le Dimanche 30 septembre 

Suivre Walter Benjamin [Balade] 

Par Christine Breton et l’association Les Labourdettes.

De la vitrine sur la Canebière aux tours Labourdette, afin de suivre les arpentages de Walter Benjamin, en passant par le café Riche et l’Hôtel du commerce et des négociants.   Sur inscription

Que de la bouche [Performance marchée] 

Par Nicolas Memain.

Une performance d’équilibriste explorant l’émotion ressentie par les gens du Nord qui découvrent le physique des Marseillais, en direct dans l’animation de nos rues et places. Un groupe à la posture glissante sur le Quai des Belges et le bas de la Canebière,faisant semblant de ne pas regarder nos visages et nos postures, se cachant derrière le prétexte de l’évocations de ceux qui ont décrit notre petit peuple. Gratuit sur inscription sur www.gr2013.fr 

Départ au 152 la Canebière / Arrivée au musée d’histoire de Marseille

 

En bordure de vitrine le Dimanche 7 octobre 

« Géographies de l’invisible, de Walter Benjamin à Trevor Paglen »[Mini-conférence de trottoir #1]

Par Jean Cristofol, philosophe et enseignant à l’Ecole d’art d’Aix en Provence.

Le texte de Walter Benjamin L’Auteur comme Producteur (1934) n’a cessé de faire écho et référence dans le champ artistique. Aujourd’hui, il est encore une force active qui permet de penser les reconfigurations des pratiques qui, entre art, science et activisme, renouvellent les formes d’expérimentation et d’intervention dans le champ social. 

 « Denture jaune de loup de mer la gueule ouverte… » [Mini-conférence de trottoir #2]

Anna Gjuillo, artiste et enseignante à l’Université d’Aix-Marseille.

Benjamin développe la notion, complexe, de tendance, la tendance d’une œuvre ne pouvant être politiquement juste que si elle est littérairement juste. La question est de savoir comment faire coïncider engagement et qualité en insistant notamment sur la technique de l’auteur. C’est Walter Benjamin écrivain qui sera convoqué dans cette lecture-performance à partir de son texte intitulé Marseille qu’il s’agit de proposer à la rue, comme pour mieux éprouver et mettre en pratique les théories de son auteur.

Entrée libre  sur inscription 

 

Hors vitrine le Samedi 13 octobre

La ville-port, remontée de la rue de Lyon avec Walter Benjamin [Balade]

9h30 à 12h30

Remontée de la rue de Lyon avec Jean Cristofol, Christine Breton et Julie De Muer, séquencée par des interventions dans trois bars de la rue de Lyon – aux Crottes, à Saint-Louis, à La Viste-  qui accrocheront les possibles rencontres imaginées entre W. Benjamin et Emile Zoccola, Hanna Arendt et Siegfried Kracauer.  Sur inscription

Départ du Métro Bougainville

Commentaires

Cette rubrique n'est pas un formulaire de contact. Merci d'en tenir compte en laissant votre avis !