Coopérative d'habitants pour découvrir Marseille-Provence avec ceux qui y vivent, travaillent et habitent.

Zohra Adda Attou

Base

Nom / Pseudo

Zohra Adda Attou

Région

Marseille

Présentation générale

Zohra Adda Attou anime de nombreuses associations de Plan d’Aou, elle est une hôte de la coopérative Hôtel du Nord.

Zohra. – Le premier bâtiment qui a été démoli ici, c’était vraiment spectaculaire ! la grue qui cassait, le sang qui coulait…
Martine. – Le sang ? !
Zohra. – Oui, le sang, la grue… le sang, c’était des poches de peinture rouge qui avaient été placées là… Tu avais l’impression que le bâtiment saignait, c’était tout un spectacle ! J’étais petite, j’ai assisté à ça, en 1989
Et puis nous avons eu une grande soirée, un barbecue géant, tous les gens du quartier étaient invités… c’était vraiment un spectacle… immense ! Nous attendions la réhabilitation ! et c’était le signe qu’elle commençait ! On la voulait aussi cette démolition : les années 80, ça avait été si dur, l’enfer, les années de drogue… C’était le début de quelque chose de nouveau !
Et puis rien, on a attendu… Les gens allaient dans les « appartements-tiroirs », je n’aime pas ce terme mais c’est comme ça qu’on les appelle. Regrouper les gens dans les appartements vides, puis casser petit à petit… Ou décourager petit à petit, pour que les gens partent d’eux-mêmes, c’était le but… C’est une politique ça, le découragement ?

Extrait début de « 887 démolitions » – La ville perchée /Martine Derain & Zohra Adda Attou. Récit d’hospitalité N°2.