Coopérative d'habitants pour découvrir Marseille-Provence avec ceux qui y vivent, travaillent et habitent.
+1

Le Boxing-club Saint-Louis – les expos photos

Publié par le 16 mai 2017

La petite histoire…

Au début, il y avait l’église, la fameuse église de Saint Louis  avec les fresques de Jacques Martin-Ferrières, récemment restaurées et puis une parole, surgie (de la mémoire) de participants (tes) à une visite patrimoniale organisée il y a quelques mois, par Hôtel du Nord  « il y avait ici un club de boxe dans la crypte de l’église » et puis même une date « 1945… » Et même avant cela il y avait, pour être précis, des sons, un jour où je faisais une projection d’un film à la Maison Municipale d’Arrondissement, rue Denis Pain. Des sons bien caractéristiques qui résonnaient dès les premières images du documentaire diffusé.

« C’est un club de boxe, au dessus  ». Je m’étais dit qu’il fallait que je vienne voir un jour. Nous sommes bien à Marseille, à la limite du 15ème et du 16 arrondissement et aujourd’hui, 72 ans après sa création,  à Saint Louis, le Boxing club de St-Louis, est bien à la Denis Papin, à quelques km de l’église, toujours dans les locaux de cette MMA, au 1er étage, en fait, depuis la fin des années 70,…Roger Vecchione, l’entraîneur mythique de ce club, est venu l’installer là après s’être entraîné dans l’église, depuis tout jeune.

C’est bien le même club et les souvenirs des uns rejoignent ceux des autres dans une logique étendue du territoire. Au premier étage, il  y a quatre murs, autour du ring, couverts de photos et d’affiches et même de gants,  qui racontent l’histoire de ce club de boxe anglaise, le plus ancien de Marseille et même une autre salle, avec des sacs, pour s’entraîner et puis  des gens qui s’entraînent, donc,  chaque jour… Et me voilà revenu sur cette histoire, à ma manière. Depuis le mois de juin 2016, je photographie régulièrement les entraînements dans ce club, affilié à la Fédération Françoise de boxe anglaise qui vit dans une ambiance presque familiale. C’est le lieu même de la passion,  du bénévolat, de l’engagement que partagent tous les clubs de sport dans les  quartiers, on y retrouve toutes les valeurs du sport populaire. Les photos et une expo…

Ces gens, je les ai rencontrés chaque semaine, chaque soir à l’entraînement, jeunes ou moins jeunes, hommes mais  aussi  femmes, amateurs venant juste pour garder la forme, se défouler  ou ayant des ambitions régionales et nationales. Ils partagent tous cette ferveur et cette passion de ce  club, dans ces deux salles tapissées d’affiches usées par le temps, de photos, de gants. C’est cette ferveur, cette passion, ce respect aussi des valeurs de la boxe,  que j’ai essayé  de retrouver, en noir et blanc,  dans leurs postures d’entraînement, dans  leurs regards,  dans leurs éclats,  sur le ring mais aussi autour, dans les pauses, avec, en tête ce refrain des quatre  boules de cuir de Claude Nougaro. Près de 400 photos, d’abord en couleur qui sont devenues, au fil des tris,  16, en noir et blanc. Ce ne sont pas les combats qui m’intéressent, mais les regards  pendant les pauses, les entraînements. J’ai gardé tout de même 8 photos en couleur pour signifier la beauté des lieux, des objets, gants, sacs, cordes, dont deux sur une grande toile. Bienvenue à vous si vous venez les voir.

Jean François

 

Contenu
Boxing
Photos  de Jean François Debienne
Travail terminé en avril 2017
16 photos Noir et Blanc  28X42 sur papier Epson 190g, sous cadres
6 photos couleur  28X42 sur papier Epson 190g, sous cadres
2 photos sur toiles verticales de 1m50 sur 1 m
Production :  Images et Paroles Engagées
(labo Studio Aza Marseille)

 

  • Exposition du 17 mai au 7 juin 2017, vernissage le 17 mai à 18h30

Mairie des 15-16 de Marseille, Salle du conseil municipal, 246 rue Lyon 13016

  • Exposition du 14 juin  au 28  juin, vernissage le 14 juin  à 18h30

MMA Denis Papin,  8 bd Denis Papin,  13015 Marseille

Commentaires

Cette rubrique n'est pas un formulaire de contact. Merci d'en tenir compte en laissant votre avis !